• Quand je pose ma lèvre à votre bouche en fleur,
    Sentez-vous mes baisers descendre à votre cœur ?
    Sentez-vous palpiter, comme une ardente flamme,
    Sur vos lèvres d’amour, le meilleur de mon âme ?
    Je vous adore trop pour pouvoir en causer
    Autrement que par le langage du baiser !
    Vos lèvres!… où parfois tremble l’aveu suprême,
    Me mettent en contact avec votre amour même !
    Vos lèvres!… où je bois longuement, comme une eau,
    Votre âme, pure ainsi que le plus pur ruisseau !
    Vos lèvres!… où j’appuie ardemment ma tendresse,
    Pour que vous en goutiez la force et la caresse !
    Vos lèvres!… mon exquise amoureuse, ô mon bien,
    Qui me font comprendre en ne murmurant rien !
    Vos lèvres!… je les aime et les chante avec fièvres,
    En rêvant de mourir aux baisers de vos lèvres !
    -Albert Lozeau (vos lèvres)

    Vos lèvres - texte d'Albert Lozeau

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique