• Désirs

    Désirs,

    J'aurais tellement aimé
    Que tu me prennes par la main,
    Que tu me voles un baiser,
    Que tu m'entraînes vers demain.

    J'aurais tellement aimé,
    Que le col de ta chemise,
    Par mes lèvres soit taché,
    Et que ton parfum me grise.

    J'aurais tellement aimé
    Voir naître l'aube entre tes bras,
    Dans la douceur des draps froissés,
    Et le murmure de ta voix.

    J'aurais tellement aimé
    Tant de choses encore,
    Mais il me faut me résigner,
    Il n'y aura jamais d'aurore.

    (Danièle Labranch

    « Mets gourmandsDraps froissés »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Juillet à 10:46

    Grata pela maravilhosa poesia. Lhe desejo um feliz fim de semana 

      • Dimanche 12 Juillet à 13:02

        obrigada querida amiga ... e excelente final de semana tambem para voce. beijos

        Nicole

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :